Gynécologue: garant de la santé de la femme

Note :
Donner la vie, soigner les petits désagréments intimes, prescrire un mode de contraception ou encore prévenir les MST et les cancers...les champs d'action du gynécologue sont vastes. Ce professionnel de la santé de la femme l'accompagne tout au long de sa vie: depuis ses premières règles jusqu'aux contrôles qu'elle effectue régulièrement, même après la ménopause. En manque de vocations ces derniers temps, le secteur recrute après des études longues et sélectives. 

Le gynécologue est le médecin attitré de la femme. Spécialiste de la physiologie féminine, il la suit à chaque étape de sa vie. La formation de gynécologue se déroule en 11 années. Les six premières années communes à tous les prétendants au titre de docteur en médecine, puis 5 années de spécialisation. Le gynécologue peut choisir de s’orienter vers la gynécologie médicale ou la gynécologie obstétrique. Une formation sélective et pointue qui forme des professionnels compétents.

Suivi et prévention 

Le gynécologue suit la femme tout au long de sa vie. Il effectue régulièrement des contrôles pour s'assurer que le col de l'utérus, les ovaires et les seins de la femme ne présentent pas d'anomalie. 
Plus présent pendant la grossesse de la femme. Il intervient depuis les résultats de sa première prise de sang en passant par les échographies, jusqu'à l'accouchement et le suivi post-natal. Il assure également des examens du fœtus pour détecter tout risque de malformation, il peut aussi révéler le sexe du bébé. Le gynécologue reste auprès de la femme pour contrôler et suivre sa tension et courbe de poids. Il vérifie que tout se passe pour le mieux. Il se charge aussi du suivi des conséquences de l'accouchement sur la santé de la mère. 
 
 
Au quotidien, en plus des contrôles réguliers, il peut également prescrire des mammographies et les interpréter. Il est aussi habilité à délivrer des ordonnances pour des contraceptifs. Fin psychologue, il sait écouter et informer ses patientes sur la sexualité et les maladies sexuellement transmissibles. Son rôle préventif est donc d'une importance capitale! 
Ce spécialiste de la gynécologie peut aussi lorsque cela est nécessaire, prescrire des traitements pour lutter contre la stérilité et recourir à des méthodes de procréation assistée.

Spécialiste polyvalent

Le gynécologue possède des connaissances précises dans son domaine. Diplomate et à l'écoute de ses patientes, il doit parfois faire preuve d'ouverture d'esprit. Résistant, il sait gérer le stress et les longues heures de garde. Pédagogue, il doit expliquer les procédures des protocoles mis en place à ses patientes ainsi que les modes de prévention qui existent. 
Comme tout médecin, il est soumis à un code de déontologie stricte et respecte le secret médical. Il sait également faire preuve d'empathie tout en conservant une rigueur scientifique. 

Des perspectives attrayantes

Le titre de gynécologue lui permet d'occuper différents postes au sein de sa profession. Il peut choisir d'exercer à l'hôpital ou en cabinet privé. Il a également la possibilité d'enseigner au sein d'un CHU mais aussi de faire de la recherche, ou encore d'occuper des fonctions de direction dans l’administration à l'hôpital. Les domaines sont vastes et variés. Malgré les contraintes (travail de nuit, astreintes certains week-ends), la profession se féminise et les débouchés sont nombreux. Les futurs gynécologues peuvent donc envisager leur avenir avec sérénité. 
Retrouvez gynécologue dans votre département