Du pain ou des gâteaux ?

Note :
Boulanger, pâtissier, boulangerie, pâtisserie…qui fait quoi? que trouver dans chacune ? Les limites entre les deux enseignes sont souvent floues et de plus en plus d’enseignes se mettent à combiner les deux, les boulangeries-pâtisseries croissent et on ne sait plus où donner de la tête. Petites explications pour y voir un peu plus clair dans le domaine des douceurs et sucreries. 

Un amoureux du sucré

Rigoureux et minutieux, le pâtissier est le spécialiste des recettes sucrées : tartes, gaufres, viennoiseries, mille-feuilles, glaçage, préparation et décoration de gâteaux sont ses recettes favorites. Son premier amour est le sucre. Cependant, il peut aussi réaliser des produits salés comme des quiches ou des pizzas par exemple. Il peut également confectionner des commandes précises telles qu’un gâteau de mariage ou encore des dragées de naissance.
 
C’est un métier créatif au sein duquel l’artisan pâtissier peut laisser libre cours à sa créativité lors de l’exécution des différents produits qu’il présente dans sa boutique. Organisé, il a le sens du relationnel et est passionné par son métier. Il peut travailler en laboratoire, dans un restaurant mais aussi à son compte ou au sein d’une boulangerie. 
 
Dans une boulangerie, on trouve originellement tout ce qui est fait à base de pain. Baguettes, flûtes, pains spéciaux, sandwiches...Mais aujourd’hui, de plus en plus de boulangeries sont aussi pâtisseries et proposent à la fois du pain et des gâteaux. 

Se lancer dans la boulangerie pâtisserie? 

Les boulangers-pâtissiers sont des artisans passionnés. Ils ne comptent pas leurs heures et sont dévoués à leur métier, travaillant les weekends, tôt le matin et même les jours fériés. Le secteur reste attaché à des traditions ancestrales. Un savoir-faire traditionnel qui repose sur des gestes ayant fait leurs preuves depuis des millénaires. En plus de ses tâches « manuelles » l’artisan doit également s’occuper des tâches administratives et de vente, propres au fonctionnement d’un commerce.
 
Pour se démarquer de la concurrence il doit faire preuve d’originalité et d’inventivité et fidéliser sa clientèle. Un métier passionnant qui demande de multiples compétences. 
 
 
Pour devenir boulanger, un CAP en deux ans en apprentissage est indispensable. La Confédération Nationale de la Boulangerie et de la Boulangerie-Pâtisserie Française conseille ensuite aux diplômés de se spécialiser pendant une année en suivant une formation complémentaire "Boulangerie spécialisée" ou "Pâtisserie boulangère". Il existe aussi un Bac Pro "Boulanger Pâtissier" qui se déroule en trois ans, également accessible en apprentissage.

Le pâtissier du futur ? 

En manque de vocation, cette profession passionnante mais difficile offre de multiples débouchés et d’abondantes perspectives de recrutement pour pallier aux nombreux départs à la retraite des prochaines années. Après quelques années d’expérience, le jeune boulanger-pâtissier peut devenir chef de rayon, s’installer à son compte ou encore évoluer en responsable de fabrication.
 
Ce métier captivant est aussi un formidable tremplin vers l’international. En effet, l’expertise française est très prisée dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie, notamment aux Etats Unis mais aussi en Australie et au Japon. 
 
Alors que ce soit chez le boulanger, le pâtissier ou chez le boulanger-pâtissier, de nombreux choix s’offrent à vous et ce n’est qu’après en avoir essayé plusieurs (l’offre est plus que sérieuse en France) que vous trouverez votre pourvoyeur de douceurs et gourmandises favori.
Retrouvez boulanger dans votre département