Bourgogne ou Bordeaux, rouge rosé ou blanc, le vin dans toute sa variété

Note :
Il peut être rouge, rosé, blanc, sec ou doux. Il vient de Bordeaux, d’Alsace ou de la Vallée de la Loire. On préfère lorsqu’il a un joli robe et un fort caractère. Qui ? Le vin bien sûr ! Voici d’ailleurs un petit guide pour en trouver des bonnes bouteilles.
Jamais un fruit n’aura fait tourner autant de tête. Depuis des millénaires, le raisin est à l’origine d’un nectar divin : le vin !  Les Australiens ou les Chiliens ont beau nous imiter, ils n’ont pas encore trouvé le véritable secret pour transformer cette boisson alcoolisée en véritable patrimoine gastronomique national. Il faut dire qu’entre nos différents cépages, nos pléthores d’appellations et nos nombreux domaines, nous avons de quoi faire. Tellement que lorsqu’il s’agit de choisir une bouteille, on se retrouve parfois un peu pantois. Heureusement Tel.fr vous livre toutes ses adresses pour trouver un bon vin. 
                                                      

Choisir un vin, c’est tout art

Qui n’a jamais passé de longues minutes devant les rayons alcools des supermarchés à essayer de trouver la bonne bouteille ? Une chose est sûre : pour choisir un vin, il faut avoir du nez. A croire qu’il faudrait même un bac + 7 en œnologie pour s’en sortir. A défaut d’avoir un caviste ou un connaisseur sous la main, il existe quelques petites astuces pour être sûr de ne pas tomber sur une piquette. Par exemple, les vins A.O.C sont réputés plus fiables car ils sont produits dans une zone géographie bien délimitée et respectent un cahier des charges strict. Le prix devrait également vous donner une indication sur la qualité du vin. Mais n’importe quel caviste vous l’affirmera, une bouteille se choisit d’abord en fonction d’un plat. Vous allez manger un poisson ou des fruits de mer ? Préférez un vin blanc sec et minéral comme un chablis ou un côtes-de-Beaune. Vous êtes plutôt du genre carnivore ? Alors il faut un vin puissant et corsé comme en offrent les cépages de la vallée du Rhône ou du Bordelais. N’oubliez pas, à chaque festin son vin ! 
 

Les cavistes français qui ont vingt sur vingt

L’avantage des cavistes, c’est qu’ils ont de la bouteille. Fin connaisseurs et œnologues hors-pair, il ne manque jamais une occasion d’être de bon conseil. Des cavistes talentueux et indépendants, vous en trouverez à (presque) chaque coin de rue dans les grandes villes françaises comme c’est le cas notamment à Paris qui accueille des caves de renom comme « Le Rouge et le verre » et « Les caves de Taillevent » ou encore à Bordeaux avec « La Caisse de 12 » et « L’intendant ». Bien sûr, vous pourrez également pousser la porte d’une des 600 boutiques Nicolas, LE leader de la distribution de vin en France, ou celles de son principal concurrent baptisées « Le Repaire de Bacchus ». Vous y trouverez du rouge, du blanc, du rosé, des grands crus, des vins tables, du champagne et une multitude de millésimes. Bref, de quoi satisfaire tous les palais.
 

Et si vous achetiez votre vin directement chez le producteur ?

Quoi de plus agréable que d’acheter son vin directement chez le producteur, de parler de ses récoltes et de déguster ses crus ? Bien sûr, les grands châteaux bordelais n’ouvrent que rarement leurs portes, mais il est possible de visiter des caves dans de nombreuses régions viticoles. A côté d’Avignon, vous pourrez par exemple visiter le Cellier des Chartreux et découvrir leurs fameux côtes du Rhône. Si vous êtes en Indre-et-Loire, n’hésitez pas non plus à découvrir la cave des producteurs de Vouvray. Ses hôtes se feront une joie de partager avec vous leur amour pour ce vin blanc d’exception.
Retrouvez vins et spiritueux dans votre département