Feu Vert, le centre auto expert !

 

Saviez-vous qu’avec le rouge et l’orange, le vert est la couleur que l’on distingue le plus dans la brume ? Et c’est la raison pour laquelle les British ont inventé le feu tricolore ! L’histoire ne dit pas si André Arcan était plongé dans le brouillard pour trouver le nom de sa société, toujours est-il que le fondateur de Feu Vert eut bel et bien une idée lumineuse.

Feu Vert, un développement à la vitesse grand V

La vie de l’enseigne démarre au début des années 70 à Écully, dans la banlieue de Lyon. À l’époque, les rallyes et les courses automobiles sont en vogue et un nouveau marché voit le jour. De plus en plus de jeunes bichonnent leur voiture et se rêvent en as du volant. Pour les séduire, « Feu Vert » leur propose des accessoires et des pneumatiques. Pari gagné : l’enseigne connait un véritable succès auprès des 18-35 ans. Petit à petit, Feu Vert va s’ouvrir de nouveaux horizons en développant son concept de « centre auto ». Fini le temps où l’entreprise ne s’adressait qu’à une clientèle de passionnés, Feu Vert s’ouvre au grand public en s’adressant à tous ceux qui veulent entretenir leur véhicule. Les franchises fleurissent, la marque s’internationalise, son image s’affirme avec des services de qualité et des tarifs toujours plus attractifs. 

Feu Vert ? Chat fonctionne !

Petite devinette : qui porte le nom d’un pharaon, se déplace sur quatre pattes et est l’égérie de Feu Vert ? Le chat Ramsès bien sûr ! Depuis 2005, la marque véhicule de nombreux messages à travers son matou. Lorsque vient l’idée d’utiliser un chat comme symbole, l’enseigne se lance dans un grand plan pour prouver la qualité et le sérieux de ses services. Quoi de mieux donc qu’un chat blanc aux yeux verts pour en faire la démonstration ? D’autant que Ramsès ne représente pas l’enseigne directement, mais incarne à la fois un consommateur et un témoin comme le prouve sa célèbre phrase « Je ne dénonce pas, j’informe ». Toujours est-il que lorsque Ramsès glisse sur le verglas en passant sous les roues d’une voiture, c’est pour mieux nous convaincre de la qualité des pneus Efficiency signés Feu Vert. Et lorsque le félin se grime en bavarois, avec culotte courte et chapeau tyrolien, il tient à nous informer de la « qualitat » des nouvelles plaquettes de freins Bosch utilisées dans tous les centres auto de la marque. Malin et rusé, Ramsès se veut le garant de notre pouvoir d’a… chat grâce à sa patte experte. Les Français en sont convaincus à en juger la popularité du matou qui apparait désormais dans tous les spots publicitaires de la marque et en est devenu indissociable. 
 

Quand Feu Vert passa au rouge

En 2008, la crise frappe de plein fouet l’Europe et Feu Vert traverse une passe difficile. L’entreprise,  qui dénombre pas moins de 680 centres européens, voit sa rentabilité chuter brutalement de 50 %. Dans ce contexte de récession, le groupe est mis au régime sec. Son propriétaire, Qualium Investissement, décide de réduire les effectifs tout en déployant plusieurs chantiers comme l’essor de sa nouvelle filiale France Mondial Pare-Brise ou le développement de son site Internet. Le rachat manqué de son concurrent Speedy porte encore un sérieux coup à son moral, mais le groupe finit par retomber sur ses pattes et se remettre sur de bons rails. Il n’en demeure pas moins qu’après huit ans à la tête de l’entreprise, Qualium Investissement chercherait à revendre son enseigne. Feu Vert serait donc en train de se chercher un repreneur… À bon entendeur !
Retrouvez Feu vert dans votre département