Annuaire téléphonique des particuliers du 09 (Ariège)

Ariège
« Il était une fois, dans la ville de Foix, une marchande de foie qui se dit : ma foi, c’est la première fois et la dernière fois que je vends du foie ». Foix, préfecture du département de l’Ariège, inspire les comptines pour enfant !

Certes il existe bien des boucheries à Foix, mais les marchandes de foies ne sont pas légion. En tout cas, ils ne sont pas les seuls professionnels à porter l’économie du département. Majoritairement montagneux et rural, l’Ariège doit, en réalité, sa notoriété à l’extraction du talc des vallées d’Ax. Son usine la plus réputée est celle de Luzenac qui, grâce à la carrière de Trimouns, produit plus de 400 000 tonnes par an. 
 
Mais cette activité typiquement ariégeoise est complétée par le tourisme dans les stations de sports d’hiver dans les hautes montages des Pyrénées comme celles de Ax 3 Domaine ou Goulier Neige. Chaque hiver, les professionnels de la montagne, comme les loueurs de ski ou les hôteliers, tournent à plein régime.Dans la région de Pamiers, c’est l’industrie de la métallurgie, de l’aéronautique et de la chimie qui ont la vedette à travers de nombreuses entreprises de sous-traitance. Mais bien sûr, dans les villes de Pamiers, Foix ou Saint-Girons, l’essentiel de l’activité tourne autour des services et des commerces.

Enfin, il ne faut pas oublier de parler de la production hydroélectrique de l’Ariège qui représente, à elle-seule, un cinquième de la production pyrénéenne. La centrale d’Aston possède même la plus grande capacité de production annuelle, devant celles d’Orlu et de l’Hospitalet-près-l’Andorre. 

Ces trois centrales peuvent produire de l’énergie pour une ville de 600 000 habitants et les grands établissement industriels s’approvisionnent auprès d’elles. L’Ariège a bel et bien de l’énergie à revendre !