Obtenir le numéro de téléphone des professionnels de Rennes

Rennes
En quasi-ligne droite entre Paris et la pointe bretonne, Rennes a une situation centrale, d'autant plus en sa valeur de chef-lieu d'Ille-et-Vilaine comme de la Bretagne même. Ville la plus conséquente de sa région, elle se trouve au confluent des fleuves, routes et cultures. Nœud d'importance entre cette avancée caractéristique sur l'océan qu'est la Bretagne – zone à l'histoire chargée – et le reste de la métropole, la cité et son agglomération tiennent lieu de plaque tournante. Jeter un œil sur une carte révèle d'ailleurs immédiatement une topographie de lieu quasi incontournable autour duquel tout s'agence.
Anciennement Condate à ses origines, la ville a vu son nom évoluer, mais a toujours conservé une place de choix dans le paysage du pays. Tour à tour, forteresse, capitale du Duché de Bretagne, puis hébergeant le Parlement de cette région et son palais, Rennes fut en partie incendiée puis rebâtie. Restant, paradoxalement et jusque tardivement, plus rurale que d'autres, son développement économique n'en a été que davantage repoussé, à l'inverse de son poids politique. Il n'en sera que plus fulgurant.
Accueillant notamment les balbutiements des télécommunications telles qu'on les connaît, un virage a ensuite été pris en faveur du numérique et des nouvelles technologies – comme pour nombre de ses consœurs. Se plaçant par ailleurs au sein du peloton de grandes villes étudiantes, Rennes a ainsi, entre autres, été labellisée French Tech et héberge le technopole Rennes Atalante, Images et Réseaux ou encore est desservie par un métro automatisé de type VAL, en faisant une sphère de modernité. Forte d'un taux de chômage « bas » (7,8%), produisant une richesse par habitant au dessus de la moyenne (première ville de province) et se posant comme une des agglomérations les plus dynamiques et productives de France, Rennes sait en sus se targuer d'être une ville d'art et d'histoire du fait de son patrimoine historique conséquent, et notamment de ses multiples édifices médiévaux. Autant dire que Rennes est sur tous les fronts.
 
Et particulièrement celui de l'Histoire. Mais que les vieilles pierres ne vous disent rien et c'est son musée des Beaux-Arts qui vous ouvre ses portes, tout comme celui de Bretagne, son Espace des sciences ou d'autres initiatives moins conventionnelles. Comme celles d'une ville qui se réinvente aussi sur le jeu Minecraft ou via son Bureau des temps – harmonisant tous les horaires possibles pour une ville au rythme organique et fluide. Elle sait par ailleurs défendre la langue et la culture bretonne (charte Ya d’ar Brezhoneg, associations culturelles rassemblant 4000 adhérents) prenant position et misant plus globalement sur l'éducation et la modernité. Ou encore pense en terme de Haute Qualité Humaine et expérimente un autre fonctionnement démocratique grâce à son université foraine. Cité multiple ayant déjà été élue une fois « ville où il fait le mieux vivre », ses grands projets sont nombreux et son soutien de la culture solide. Important vivier de talents musicaux, entre autres formes d'art, la ville compte beaucoup de scènes de tailles variables et autant de festivals tels que La Route du Rock ou les Transmusicales. Flâner le long des mosaïques d'Odorico, s'arrêter à la cathédrale Saint-Pierre, s'installer au jardin du Thabor ou venir ponctuellement aux Teenage Kicks (biennale d'arts urbains) vous prouvera – s'il le fallait encore – non seulement l'hétérogénéité de Rennes, mais également sa soif constante de nouveautés et d'inclusion.
 
Ce ne sont pas les quelques 63,000 étudiants vivants selon les pulsations d'une ville soucieuse d'environnement, de santé et de verdure – mais également de colorer des murs parfois trop ternes – qui diront le contraire. Au cœur d'une métropole conservant une bonne santé et une envie d'avancer sur tous les fronts, et ce, malgré l'adversité, l'économie comme la pensée fonctionnent de concert. Développant également la recherche et son pôle universitaire, Rennes a su chanter son passé, parfois le réinventer, le reconstruire, le rénover, mais également ne pas se reposer plus que de raison sur lui, donnant la sensation de pouvoir difficilement être prise en défaut quant à l'innovation. Pour toutes ces raisons, il devient assez clair que l'attractivité de Rennes, de sa métropole et/ou banlieue proche n'est pas prête de faiblir et vous comptera, pourquoi pas, parmi ceux participant à cet élan.
 
La mairie de RENNES, dont l'adresse est Place de la Mairie, BP 3126, appartient au canton de RENNES (10 CANTONS). Madame Nathalie APPÉRÉ est le maire de RENNES depuis 2014.  Son standard téléphonique est le 02 23 62 10 10 et le numéro de fax est le 02 23 62 14 09. Contacter cet hôtel de ville par mail : drpf@ville-rennes.fr