Annuaire téléphonique des professionnels du 48 (Lozère)

Lozère
La Lozère cumule les places de numéro un en France. En effet, il est le département le plus haut de l’hexagone, le moins peuplé et celui dont le taux de chômage est le plus faible et pour cause : ses jeunes préfèrent faire leurs études dans les villes de Lyon, de Marseille ou de Montpellier.
A première vue, on pourrait les comprendre. Le département n’est pas le plus dynamique de France et n’abrite qu’une seule grande ville : Mende. Bien sûr la cité accueille tous les commerces d’une ville moderne avec ses banques, ses assurances, ses hypermarchés, ses magasins de vêtements, ses garages automobile, ses bijouteries et ses entreprises de BTP. Elle est même considérée comme la ville la plus sportive de France, mais en matière d’université, les infrastructures laissent peut-être encore à désirer.
 
Si les jeunes désertent le département, c’est sans doute, aussi, à cause de son caractère fortement rural. A Marjevols, Langogne ou Florac, les professionnels travaillent essentiellement dans l’agriculture et l’exploitation forestière. Mais, ne le nions pas, cela confère au département un charme unique. D’ailleurs, nombreux sont les voyageurs qui viennent le visiter et le tourisme constitue désormais l’une des principales ressources de la Lozère. De l’Aubrac aux Cévennes en passant par les gorges du Tarn et la Vallée du Lot, les infrastructures hôtelières se développent ainsi que le secteur de la restauration, des bars-brasseries et des activités sportives.
 
Pour faire revenir ses jeunes, la Lozère devra donc parier sur la croissance de son tourisme vert, mais également sur le dynamisme des 730 entreprises que comptent Mende. Ces dernières se spécialisent de plus en plus vers les nouvelles technologies grâce à l’avènement d’un pôle technologique dans la ville.
 
Et c’est bien connu, l’high-tech, comme les tablettes ou les smartphones, savent séduire nos petits jeunes !