Annuaire téléphonique des professionnels du 26 (Drôme)

Drôme
Saviez-vous que la Drôme accueillait presque 2 millions de touristes chaque année ? Ces derniers dépensent plus de 200 millions d’euros dans les hôtels, les restaurants, les cafés, les bars, les supermarchés et les magasins en tout genre.

A croire qu’ils s’y sentent vraiment bien et pour cause : le département n’est pas en reste de sites touristiques incontournables. Parmi eux, citons notamment la Ferme aux crocodile à Pierrelatte, le château de Grignan ou le Palais idéal du facteur cheval à Hauterives. Mais les touristes viennent aussi pour le festival de jazz de Crest, l’architecture de Romans-sur-Isère et le mythique nougat de Montélimar. D’ailleurs cette spécialité locale fait partie des plus grands secteurs économiques de la commune et près d’une vingtaine de confiseurs travaillent à chaque jour à sa confection.

Porte du Midi de la France, Valence est également l’un des grands centres touristiques du département. Reliée à la ligne de TGV Paris-Marseille, aux autoroutes A7 et A49, proches des métropoles de Lyon et Genève et dotée d’un port de commerce, elle est surtout un point névralgique des grands itinéraires européens. La préfecture de la Drôme a su tirer partie de cette position stratégie en développant son industrie agro-alimentaire et ses entreprises de hautes technologies. Mais Valence, c’est aussi un pôle universitaire majeur notamment dans le domaine de l’animation et de la production. Enfin, il sera impensable de parler de la Drôme sans mentionner la ville de Die. Autrefois spécialisée dans le meuble et la chaussure, la ville vit aujourd’hui du tourisme notamment grâce à ses nombreux campings et à l’excellence de son artisanat.

Mais ce qui fait sa renommée est sans nul doute sa Clairette. Ce vin effervescent pétille tout autant que l’économie drômoise.