Annuaire téléphonique des professionnels du 24 (Dordogne)

Dordogne
Foie gras, caviar, escargots, cassoulets, truffes, cèpes, gésiers… dans les restaurants en Dordogne, on se lèche les babines !

Il faut dire que le département est l’un des hauts-lieux de la gastronomie française. Pas étonnant qu’il soit plébiscité chaque année par autant de touristes. D’ailleurs, ce secteur représente, à lui seul, 21 % du PIB du département.  Mais la Dordogne, c’est avant tout un département qui se décline en quatre régions, quatre couleurs. 

Il y a d’abord le Périgord blanc qui abrite la préfecture du département : Périgueux. Etape touristique incontournable, la cité est réputée pour ses marchés, ses monuments historiques, mais également ses entreprises prospèrent notamment dans le domaine de l’alimentaire et du transport. Quant à la région de Périgueux, elle est célèbre grâce à la Vallée de Vézère et ses mythiques grottes de Lascaux, visitée chaque année par 270 000 particuliers.
 
Vient ensuite le Périgord noir avec la ville de Sarlat comme figure de proue. Ici on exploite le tabac depuis 1957, mais la cité doit sa renommée à son festival de théâtre, à ses restaurants, ses boucheries et ses producteurs qui érigent la truffe et le foie gras au rang de véritable art.
 
Le département de la Dordogne, c’est aussi le Périgord pourpre. Il doit son nom à la couleur que prennent les feuilles de ses vignes à l’automne. Avec ses 1.200 viticulteurs références et  ses 13 AOC différentes, le vignoble de Bergerac est l’un des plus réputés de l’hexagone. C’est d’ailleurs pour cette raison que Bergerac est devenu un grand centre de tourisme viticole dont le vin de Monbazillac est sans doute l’un des plus meilleurs ambassadeurs. 
 
Enfin, il ne faudrait pas oublier le Périgord vert. Certes les professionnels sont peut-être moins présents qu’ailleurs, mais cette région de Dordogne couronne le règne de la nature.