E.Leclerc, de l'épicerie bretonne à la coopérative de grande distribution

  • Siège social de GALEC (Groupements d'Achats des Centres E.LECLERC) : 26, quai Marcel Boyer – 94 200 Ivry-sur-Seine
  • Téléphone du siège : 09 69 32 42 52
  • Siège social du groupe E.Leclerc : 26, quai Marcel Boyer – 94 200 Ivry-sur-Seine
  • Téléphone du siège : 01 49 87 50 00
  • Fax du siège : 01 49 87 50 50
  • Trouver un magasin : http://www.e-leclerc.com/catalogue/magasins

Ayant innové à plus d'un titre au cours de l'histoire de la grande distribution, l'enseigne E.Leclerc a non seulement une notoriété conséquente, mais a également su entretenir une aura légèrement plus positive et une image un rien méliorative quant à la concurrence. En plus d'un avantage indéniable sur les prix proposés, ce n'est ainsi pas pour rien que E.Leclerc se place premier dans le cœur des français… ou du moins dans leur porte-monnaie.
 

Des racines bretonnes pour une coopération gagnante

Partageant un principe de fonctionnement avec le groupe Intermarché – d'avec lequel il a divorcé très tôt après des débuts communs – l'enseigne E.Leclerc se base sur une coopérative de commerçants. Des adhérents possèdent ainsi indépendamment les biens et actifs d'un groupe recentralisant la gestion globale pour plus de poids et d'efficacité, puisque après tout, c'est bien connu : on reste plus fort à plusieurs. Ces mêmes adhérents, commerçants de la grande distribution, ont en toute logique également voix au chapitre lorsqu'il s'agit des aspects décisionnaire et de tout changement d'importance, la logistique devant satisfaire l'ensemble des parties en présence.
 
Édouard Leclerc – tout pionnier qu'il soit – n'imaginait d'ailleurs peut-être pas fédérer à ce point autour de son concept de grandes surfaces en libre service. Paradoxalement amoureux des petites surfaces, il débutait d'ailleurs avec une supérette de 80 m² focalisée sur l'alimentaire. Ouvrant sa toute première grande surface en 1949 à Landerneau en agrandissant son premier local – soit plus tardivement que Casino, mais dix ans avant Carrefour – la Bretagne restera dans tous les cas et jusqu'à ce jour le berceau bien aimé de la marque. Un fief proposant aux clients depuis de nombreuses années les prix les plus bas de tout le territoire.
 
 

Du tout aliment en petite surface à la spécialisation à grande échelle

Mais très vite cela ne suffit plus à un Édouard Leclerc sachant anticiper les bons filons. Débutant la spécialisation de ses magasins, Leclerc vêtements voit le jour une années seulement après Landerneau. Le plus surprenant restant que le soixantième magasin ouvre également dès 1950. Manquant de peu le coche de l'hypermarché que Carrefour saisi en 1963, ce même supermarché des origines deviendra hyper en 1964. C'est l'année suivante que la scission d'avec Intermarché est consommée et peu de temps après que le Groupement d'achats des centres E.Leclerc (GALEC) voit le jour, sonnant le véritable coup d'envoi du développement de la marque. Innovant toujours, les années 1970 voient le concept de foire aux vins être importé par Édouard Leclerc au cœur de ses magasins – de même qu'une focalisation sur le principe de « cave » et de « sommelier » en grande surface.
Une décennie passe et la spécialisation comme la ramification continuent. Le Manège à Bijoux émerge de terre en 1986, puis successivement E.Leclerc Voyages et l'auto E.Leclerc. Mais ce sont les années 1990 qui marqueront un essor bien plus important d'une franchise pour le moins dynamique.
 
Créant une marque de vêtement (Tissaïa) et débutant son export dans toute l'Europe, le désormais fameux Espace Culturel E.Leclerc date également de cette époque. Partant à la conquête de l'Espagne, de la Pologne ou encore de l'Italie, Leclerc se place dans les premières enseignes à décider l'arrêt de la distribution de sacs plastiques jetables, dès 1995. Quand bien même sa marque distributeur (Marque Repère) est mise en place très tardivement (en 1997) au regard de celles de ses concurrents, la spécialisation, elle, inédite, continue de compenser. Elle devance de beaucoup les diversifications des autres groupes et permet notamment à Leclerc de pouvoir miser sur ses propres filiales en galerie marchande et en lieu et place d'accueillir des commerces tiers. La parfumerie Une Heure pour soi est ainsi créée en 1998, la même année étant marquée par l'association avec Système U atour d'une seule et même centrale d'achats : Lucie. Trois ans plus tard Lucie périclite pour laisser derrière elle Synergie, une centrale permettant uniquement des achats de carburant plus avantageux.
 
 

Un leadership disputé fort d'innovations d'une marque travaillant son image

E.Leclerc passe assez tardivement et plus que timidement au commerce de proximité et à un retour aux plus petites surfaces, grandes absentes de son catalogue. C'est uniquement en 2006 que E.Leclerc Express apparaît pour compenser ce manque. Mais, de nouveau, l'innovation la mieux trouvée pallie aux légères lacunes. Le géant s'intéressant assez peu à un marché de la proximité déjà saturé, il lance en revanche un comparateur de prix inédit. Comparateur fermé l'année suivante, en 2007, sur plainte de son plus féroce et important concurrent, Carrefour. Ce dernier et E.Leclerc restent, précisément et encore aujourd'hui, au coude à coude pour la première place française. Si le niveau européen et mondial revient indéniablement à Carrefour, lorsqu'il s'agit de jouer à domicile, E.Leclerc est leader sur le territoire avec 16.4 % de parts de marché pour 34.7 milliards d'euros de chiffre d'affaire. Mais il n'est leader que sur son créneau de grandes et très grandes surfaces, ce fameux commerce de proximité faisant repasser Carrefour largement en tête. Aussi ce dernier n'était pas particulièrement enthousiaste de perdre des clients du fait d'un comparateur de prix accusé de concurrence illégale.
 
Le site, les publicités et bientôt les applications reviennent pourtant l'année suivante et sont cette fois-ci jugées licites alors même que Carrefour renouvelle sa plainte. La création de Coopernic (COOPérative Européenne de Référencement et de Négoce des Indépendants Commerçants) y a beaucoup contribué à ce succès, cet organisme bruxellois contrant le mouvement de concentration de l'industrie de grande consommation et visant à relancer la concurrence. Il donne par là même un cadre européen et solide à la comparaison des prix. Toutes les enseignes pratique désormais des comparatifs omniprésents, Leclerc en tirant cependant le meilleur parti car historiquement pionnier et pouvant miser sur des prix plus bas sur une grande partie de l'Hexagone.
 
Devenant le second groupe à lancer un drive après Auchan, puis innovant toujours avec le self-scanning par pointeurs wifi facilitant et accélérant le passage en caisse, Leclerc bénéficie d'une image de dynamisme et de sympathie façonnée et travaillée. Rare enseigne de la grande distribution mettant en scène sa propre historicité autour de la figure charismatique d’Édouard Leclerc et du « Mouvement E.Leclerc », le groupe en vient à racheter le géant allemand Rewe et continue de miser sur une parapharmacie (existante depuis 1957!), un opérateur téléphonique ou encore un tout nouveau système de streaming musical, tous internes à la franchise et bénéficiant de sites dédiés. Bien que ce singulier fondateur que fut Édouard Leclerc décède en 2012, la spécialisation et l'esprit Leclerc subsistent avec une refonte d'une identité visuelle axée sur le cercle. L'auto, Brico, Jardi, Espace Culturel, Voyages, Parapharmacie, Location, Sport, Optique et Le Manège à bijoux concrétisant l'idée de « commerce absolu » du groupe et ce, plus visiblement et, qui plus est, régulièrement en avance sur la concurrence.
 
Ayant le premier fait fi des intermédiaires pour s'approvisionner auprès des commerçant et proposer des prix de gros à tous, Édouard Leclerc a ainsi bâti un empire très centré sur la France. Mettant la clientèle en avant, son combat a, en tous les cas, aussi mené à une réussite financière et, espérons le, survivra à l'homme qui le menait. Quand bien même le groupe compte désormais 530 adhérents et 96.000 employés et non plus un seul homme dans son hangar de Landerneau, il est à espérer que l'esprit prévaudra sur le profit.
 
Infos pratiques :
 
ou écrire à :
 
Internet Service Consommateurs Allô E.LECLERC 
GALEC
BP 30004
94859 Ivry-sur-Seine 
 
Les autres sites du groupe : http://www.e-leclerc.com/espace+culturel
 
Voyager avec Leclerc : http://www.leclercvoyages.com/
Les opticiens Leclerc : http://optique.e-leclerc.com
Téléphonie mobile : http://www.leclercmobile.fr/
Repas de traiteur : http://e-leclerctraiteur.com
Activités du groupe : http://www.mouvement-leclerc.com/
Histoire et archives du groupe : http://www.e-leclerc-histoireetarchives.com/
 
Contacter les associations de consommateurs :http://www.quechoisir.org/app/un-litige/dpt.php

 

Retrouvez E.Leclerc dans votre département