Annuaire téléphonique des professionnels du 2B (Haute-Corse)

Haute-Corse
Quoi de mieux pour symboliser le tohu-bohu de l’été corse que Bastia ? Bâti dans une crique étroite, son port est lieu de rencontres des pêcheurs et plaisanciers, des corses et des touristes. Et justement, à Bastia, les touristes sont particulièrement nombreux !
Il faut dire que la ville est le principal lieu d’accueil des voyageurs et des marchandises de l’île de Beauté. Numéro un des ports méditerranéens français, elle est également dotée d’un aéroport en pleine expansion grâce notamment au développement des compagnies aériennes low-cost. Plus qu’un point d’arrivée, Bastia est surtout le lieu de transit majeur de l’île puisque la majorité des voyageurs prennent ensuite la direction d’autres villes corses.
 
Parmi elles, il y a Calvi, l’un des grands pôles touristiques de l’île. Au pied de sa citadelle, cafés et restaurants s’alignent sur le quai de son port de plaisance. Les touristes y sirotent du vin corse et y grignotent certainement les mythiques charcuteries, fromages et miels fabriqués par les agriculteurs du Cap Corse ou d’ailleurs. Quant aux nombreux hôtels de Calvi, ils proposent toutes sortes d’activités comme la plongée  ou des excursions dans la réserve naturelle de Scandola. Autre lieu phare du département : la ville de Corte qui doit sa renommée à sa citadelle et ses superbes sentiers de randonnées.  

Vous l’aurez compris, l’économie de la Haute-Corse repose essentiellement sur le tourisme estival. Cette saisonnalité de l’emploi est d’ailleurs l’un des problèmes majeurs de l’île. La plupart des entreprises embauchent des professionnels que pour la saison haute et demeurent fragiles le reste de l’année. Résultat : l’île de Beauté est très dépendante de l’aide publique et la vie y est beaucoup plus chère que sur le continent.

Vivre au paradis a bel et bien un prix !