Gémo, sous le signe de la mode à petit prix.


Est-ce parce que les gémeaux sont réputés intuitifs, créatifs et énergiques qu’Eram s’est inspiré de ce signe astrologique pour baptiser l’une de ses franchises ? Toujours est-il que le chausseur a eu du flair en fusionnant ses deux enseignes l’Hyper aux Chaussures et l’Hyper aux Vêtements, en 1991. 

Gémo, la fierté du groupe Eram

A l’époque, Eram subit la concurrence toujours plus féroce des pays asiatiques. Le groupe décide donc de faire son entrée dans le marché du discount avec Gémo, une enseigne de vêtements et de chaussures pour toute la famille qui deviendra sa marque phare. En 15 ans, l’enseigne ouvre plus de 500 magasins en périphérie des centre-ville. En 2010, Gémo se paye même le luxe d’être le 49ème plus gros distributeur français juste devant… H&M ! Mais les réjouissances sont de courte durée. Le prêt-à-porter est durement touché par la crise financière et Gémo vacille.
 

Quand Gémo changea de style

Gémo peine à retrouver le bon alignement des planètes. Alors que ses concurrents Kiabi, La Halle aux Vêtements et La Halle aux Chaussures multiplient les collections, Gémo se contente d’en sortir deux par an. Et le manque d’imagination est loin d’être sa seule faiblesse puisqu’elle se fait également distancer sur le terrain de la modernité et de l’accueil. Défraîchies, mal organisées, ses boutiques, qu’on dirait tout droit sorties des années, ne se soucient guère de l’expérience client. A la veille de ses 20 ans, Gémo décide alors de prendre le taureau par les cornes et d’entamer une révolution astronomique ! 
 
La nouvelle signature de la marque traduit ses ambitions : « Gémo. L’accent sur la mode. Gémo. L’accent sur les prix » et son nouveau logo, revu et corrigé, symbolise le renouveau de ses magasins. Quant au bureau de style, il se doit de respecter une nouvelle consigne : sortir six collections tendance par an qui seront également vendues sur un site Internet flambant neuf. A l’aube de l’année 2012, Gémo se place sous le signe de la reconquête en ouvrant son 500ème magasin sous de bons augures. 

Gémo, le champion de l’innovation

Passer pour une marque ringarde devient la hantise de Gémo. Dans son nouveau plan d’attaque, l’enseigne place l’originalité au cœur de sa stratégie et se dote d’une cellule innovation pour multiplier les projets novateurs en un temps records. De cette entité sortira notamment un manteau pour enfants doté d’un GPS et une application catalogue en « réalité augmentée » qui permet aux utilisateurs d’essayer virtuellement des tenues avant de passer à l’achat. Ce bond en avant digital de Gémo s’illustre particulièrement dans ses nouvelles boutiques qui conquièrent désormais les centre-ville.
 
Baptisées « Follow Me » et entièrement destinées aux femmes, elles affichent sur leurs portants les articles les plus « in » de la marque et proposent même la personnalisation de chaussures. Mais la révolution se situe plutôt dans les cabines d’essayage. Avec le « Mobile Mirror », les clientes peuvent partager instantanément leurs tenues sur les réseaux sociaux et obtenir les avis de leurs proches. Simple gadget ou véritable atout ? L’expérience semble en tout cas concluante et Gémo envisage d’ouvrir 50 nouveaux magasins d’ici à 2020.
 
La planète mode n’a qu’à bien se tenir !
Retrouvez Gémo dans votre département