Annuaire téléphonique des professionnels du 69 (Rhône)

Rhône
Saviez-vous que depuis le 1er janvier 2015, Lyon n’est plus la préfecture du Rhône ? Dû à nouveau découpage territorial, le département est désormais composé uniquement des territoires extérieurs à la nouvelle métropole lyonnaise.
Exit donc la Cathédrale de Fourvière, les pentes de la Croix-Rousse et les bouchons lyonnais, aujourd’hui, le Rhône ne compte donc plus que 471 026 habitants et ses principales villes sont Villefranche-sur-Saône et Tarare.
 
En matière d’économie, il y a aussi du changement ! Il faut dire qu’autrefois, la santé économique du département était fortement influencée par Lyon. Entre ses industries chimiques, pétrochimiques, automobiles et ses entreprises spécialisées dans le service, la cité des Lumières était le véritable fer de lance de l’économie rhodanienne.  Dorénavant, le département devra compter sur le dynamisme de Villefranche-sur-Saône. Comptant près de 27 000 professionnels, la ville est spécialisée dans les domaines de la gestion, de la fabrication (notamment alimentaire avec Blédina), de la santé-action sociale, de la distribution et du transport-logistique. Mais sa réputation dépasse largement ses frontières grâce au Beaujolais dont elle est la capitale. 
 
Des coteaux des monts du Lyonnais à ceux de Condrieu, la viticulture est élevée au rang d'art. Chaque année plus d’un million d’hectolitres de vins rouges issus à 99 % du cépage Gamay est produit. Cette production est bien évidemment répartie en douze AOC dont les célèbres appellations Beaujolais et Beaujolais Village. D’ailleurs seules ces dernières peuvent prétendre à être commercialisées en primeur. Chaque année, le troisième jeudi de novembre, leur sortie donne lui à un événement planétaire avec le grand rendez-vous du Beaujolais Nouveau. Un événement qui a fait la notoriété du département.
 
Aujourd’hui, il accueille d’ailleurs des millions de touristes internationaux assoiffés de découvrir comment est produit ce vin de table mythique.