Obtenir le numéro de téléphone des professionnels de Lille

Lille
Largement renommée pour sa Grande Braderie jusqu'au delà des frontières du pays, Lille a évidemment bien plus à offrir même si son attrait n'est pas limpide pour tous. Et pourtant, la capitale des Flandres est d'ores et déjà au cœur d'une unité urbaine se classant quatrième nationalement en terme de population, derrière Paris, Marseille et Lyon.
Un premier fait qui n'est déjà pas forcément des plus criant dans l'esprit de tous. Liée, de plus, à une conurbation incluant des villes belges, mais aussi à celle de l'ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, la ville se place comme point de majeur de multiples réseaux se réifiant le long de la Manche. Mais Lille détient également un triste record. Ville la plus assiégée et passée de mains en mains au fil de l'Histoire de France, cette ancienne île sise au cœur de marécages au fin fond de la Deûle a tour à tour été romane, flamande, française, bourguignonne, germanique ou espagnole. En tant que ville garnison et point d'entrée dans le pays, entre mer et frontière, Lille – tout comme Tourcoing et Roubaix auxquelles elle est accolée – a fortement souffert des divers conflits et notamment de ceux franco-autrichiens ou des deux grandes Guerres mondiales durant lesquelles elles furent occupées et dévastées. Plaque tournante de commerce en cette même qualité de point de passage, la cité a été manufacturière, industrielle (textile et mécanique) et enfin tertiaire, reprenant un nouveau souffle tardif. Ayant accusé le coup et subi les batailles rangées de tout types – que les tranchées ait été physiques ou économiques – les crises ont sévèrement frappé la ville tout comme sa région avant cette renaissance survenant enfin durant les années 1990.
 
Reconstruction, rénovation, émergence du quartier d'affaire Euralille, d'un pôle étudiant majeur (110.000 apprenants), successivement reliée au TGV et à l'Eurostar, puis classée Ville d'art et d'histoire ou ponctuellement Capitale européenne de la culture, Lille renaît de ses cendres avec panache depuis deux décennies. D'ailleurs, la ville attire aujourd'hui deux à trois millions de badauds ne serait-ce que lors de sa braderie – vieille de plusieurs siècles et aux origines obscures – s'étalant sur quelques100 kilomètres de trottoir. Mais au-delà de celle-ci, elle sait aussi charmer par les anciens bâtiments de la Bourse hébergeant un marché du livre d'occasion, par son Bureau des congrès et son Grand Palais, au travers de son zoo, de son Opéra, de son Palais Rihour, de sa Porte de Paris ou encore de sa Citadelle. Un patrimoine complété sur le plan culturel par un Palais des Beaux-Arts ou un musée d'Histoire Naturelle ne cédant de leur superbe qu'au profit d'un art urbain mis en avant au travers de parcours multiples veinant toute la ville. Que vous vous y rendiez en passant par son aéroport international Lille-Lesquin, en TGV ou par voie fluviale ; que vous préféreriez fréquenter son Théâtre du Nord, son conservatoire ou sa médiathèque Jean Lévy ; que vous soyez plutôt welsch ou petit salé lillois, vous trouverez donc forcément votre compte dans les rues d'une cité opiniâtre revenant de loin.
 
La mairie de LILLE, dont l'adresse est Place Roger Salengro, BP 667, appartient au canton de LILLE CENTRE - EST - NORD - NORD-EST - OUEST - SUD - SUD-EST - SUD-OUEST. Madame Martine AUBRY est le maire de LILLE depuis 2014.  Son standard téléphonique est le 03 20 49 50 00 et le numéro de fax est le 03 20 49 50 38. Contacter cette municipalité par mail : sec.dgs@mairie-lille.fr