Fiducial, l'enseigne le spécialiste des prestation en droit aux entreprises

Siège social du groupe : 41 rue du Capitaine Guynemer – 92400 Courbevoie
Téléphone du siège : 04 72 20 76 00
Trouver une agence : http://agences.fiducial.fr/
Contacter le service client : http://www.fiducial.fr/Contactez-nous
Recrutement : http://recrute.fiducial.fr/


Parler de Fiducial Expertise, c'est parler avant tout de son fondateur, Christian Latouche. Menant habilement, mais d'une main de fer, ce qu'il a changé en empire aux diverses compétences, celui qui était à l'origine expert-comptable et commissaire aux comptes manœuvre et confirme une maîtrise entrepreneuriale certaine. Mais aussi brillante soit la réussite, elle demeure en grande part discrète et peut publicisée. Peut-être à raison, certains jalons du parcours ayant suscité de multiples contestations pour une entreprise connaissant la légalité et pouvant s'en accommoder.
 

Un premier et modeste cabinet d'expertise-comptable

Décidant en 1970 de créer sa propre société, Christian Latouche débute à Arles après avoir quitté les cabinets Peat Marwick et Ernst & Young. Ouvrant un petit cabinet d'expertise-comptable sous le nom de Sofinarex, il lui adjoint Sofiral, société de conseil juridique et fiscal. Le tout cible essentiellement les TPE et PME (petites et moyennes entreprises) pour leur facilité les tâches administratives. Le groupe naissant acquiert dès lors et pendant deux décennies de plus petites structures pour croître de manière lente, mais constante et surtout, stable. Constatant par ailleurs l'inertie des milieux qu'il occupe lors du virage que d'autres ont pris en terme d'informatisation, Christian Latouche décide de lancer Sofinfor, filiale palliant à ce manque puisque spécialisée dans l'informatique. Apportant une solution plus efficace aux clients de Sofinarex en matière d'expertise-comptable, ceux-ci tout comme les cabinets absorbés par acquisitions bénéficies d'outils technologiques adéquats et performants, l'entreprise empochant dans le même temps des économies d'échelle par intégration verticale.
 
Après un crochet par une implantation au Maroc, viennent ensuite 1989, 1990 et 1991, trois années charnières dans l'histoire du groupe. Rachetant en premier lieu DACF-CECF et ses 2.000 collaborateurs, Sofinarex fusionne deux années plus tard avec ce dernier pour donner naissance à l'entité aujourd'hui connue sous le nom de Fiducial Expertise. Entre les deux, 1990 est marquée par la prise de contrôle du groupe SACI, spécialiste en fournitures de bureau, mais également en possession de plusieurs imprimeries et leader de son secteur. D'ores et déjà à la tête de trois entreprises, le groupe prend une toute autre ampleur et continue son expansion. 
 

Expansion et diversifications en toute facilité

 
Ladite expansion se poursuit en 1993 avec l'acquisition du troisième plus important cabinet d'expertise comptable et de conseil, Sofidex. À cet instant, Fiducial Expertise grimpe alors sur la deuxième place du podium de ce milieu. Parallèlement sont créés deux filiales élargissant la pluridisciplinarité de la structure : Fiducial Audit gérant, comme son nom l'indique, les audits et commissariat aux comptes, ainsi que Fiducial Conseil se chargeant du pan « conseil financier » de l'ensemble. Plus particulièrement, cette dernière filiale s'intéresse à la gestion de patrimoine des chefs d'entreprises, entre autres. D'ailleurs Fiducial en tant que groupe, dans son entier et au travers de tous ses services et expertises, souhaite débarrasser les entreprises – mais surtout leurs chefs – du fardeau de contingences administratives souvent rébarbatives afin que chacun se concentre sur l'important de son domaine, y trouvant bien évidemment son compte au passage.
 
C'est une stratégie et une proposition qui séduit, permettant d'externaliser cette bureaucratie chiffrées et « bassement » matérielle dont on ne veut pas nécessairement entendre parler. SACI acquiert d'ailleurs, toujours en 1993, Brun Passot, et monte sur la troisième marche du podium des fournitures de bureau en France. Hors les frontières de l'Hexagone, Fiducial ne se contente plus du Maroc et s'implante au travers de Fiducial Expertise et de SACI en Belgique comme en Espagne, en 1996. Trois ans passent et ce sont les États-Unis qui sont visés pour tout ce qui touche à l'expertise comptable et au conseil fiscal et social. Un réseau de franchises y est lancé autour de cette même expertise comptable. Enfin, en 2000 – et bien que l'informatique ait toujours été au cœur de la démarche de Fiducial – le rachat de Daxel engendre la création d'une filiale complète autour de cette branche. Cette dernière propose progiciels et matériels dédiés aux domaines visés et ainsi plébiscités par les entreprises. Mais surtout, elle équipe encore et toujours les propres filiales du groupe.
 
Fiducial en vient, en définitive, a élargir son offre jusqu'à investir un secteur où on ne l'attendait pas réellement : la sécurité. Courant 2012, Fiducial reprend par cession – via le Tribunal de Commerce de Paris et un redressement judiciaire – le contrôle de Néo Security, mettant ainsi la main sur un actif de plus de 3.200 employés et 100 millions d'euros. En reprenant le numéro deux de la sécurité privée en France, le groupe complète un panel toujours grandissant de services à des entreprises ayant de moins en moins besoin de s'adresser ailleurs. SACI, devenu Fiducial Office Solutions, et Fiducial informatiques se révèlent par ailleurs être les ajouts les plus vivaces de la structure. Rachetant coup sur coup de multiples professionnels de leur secteur et visant l'informatique médicale pour l'un et l'impression BtoB pour l'autre, leur croissance – tout comme l'ovni Néo Security renommé Fiducial Private Security – met en lumière les mécaniques s'imbriquant. Peu de pièces semblent dès lors manquer pour toucher au groupe tentaculaire, dont une, incontournable : posséder sa propre banque.
 
C'est en 2013 que Fiducial se voit autorisé à détenir 100 % d'une banque dédiée aux professionnels après de rudes négociations. Dans le même temps, les acquisitions de solutions et entreprises – principalement dans l'informatique – se poursuivent avec régularité jusqu'à miser sur Nexto et un accent mis sur le Cloud. Renforçant l'année suivante son pôle sécurité, Fiducial se place au mieux dans le secteur de la vidéo-surveillance comme du personnel de sécurité en accueillant le département sûreté du groupe Vinci. La maîtrise de tous les moyens, qu'ils soient matériels, humains ou logiciels est donc, de nouveau, de mise. Poursuivant son développement au Luxembourg et optant également pour le contrôle de la formation de ces mêmes personnels de sécurité, Fiducial se veut et se révèle indispensable dans tous ces secteurs, entreprise au services des entreprises.
 

Des manœuvres politiques douteuses au bénéfice de Fiducial

Bien que plutôt discret, travaillant dans l'ombre, l'empire Fiducial et son intraitable fondateur Christian Latouche n'en sont pas pour autant exempts de pratiques douteuses. Le conglomérat aux 46 entreprises s'est en effet placé dans les petits papiers de nombre de puissants, dans les recoins du capitalisme et a tissé une toile dense de relations et influences diverses. Irréprochable en pleine lumière, d'une déontologie impeccable pour parer à toute attaque, Fiducial et ses satellites ont des pratiques bien plus contestées à l'abri des projecteurs.
 
Christian Latouche fut en partie visionnaire et reste méthodique quant à couvrir tous les besoins des TPE et PME, créant un géant efficace là où ne résidait que des tâches rébarbatives. Mais il ne compte pas pour autant s'en tenir là et ses dernières ambitions pour compléter sa palette s'avèrent tout aussi bien pensées que discutablement mises en œuvre. Les manœuvres – plus ou moins légales ou éthiques, toujours discrètes ou détournées – n'ont pas été un frein pour un Fiducial bénéficiant aujourd'hui d'un poids économique et politique indéniable. Cependant des soupçons pèsent vis à vis de négociations opaques sous influences autour d'une loi Macron incluant certains décrets. Dits décrets étrangement hautement bénéfiques au développement des atours de Fiducial. Quitte à faire peur par la somme de données sensibles centralisées et recoupées au sein d'un seul petit empire, la stagnation n'est en revanche pas dans son ADN.
 
Groupe également présent dans les médias au travers de Sud Radio – acquise en 2013 – et voulant lancer sa propre chaîne de TNT, rien ne semble pouvoir freiner son avancée. Avec un exercice 2014 de 931,917 millions d'euros consolidés à travers toute l'Europe, cette loi Macron permettrait à Fiducial d'élargir son offre aux professionnels en lui ouvrant les voies royales des métiers d'avocat, d'avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, de commissaire-priseur judiciaire, d'huissier de justice, de notaire, d'administrateur judiciaire ou encore de mandataire judiciaire – professions pour l'instant toutes réglementées. Les articles « facilitant la création de sociétés ayant pour objet l'exercice en commun de plusieurs professions » sont ainsi suspectés d'avoir été plus qu'aidés par un lobbying aussi discret qu'intensif au bénéfice principal de Fiducial, bien évidemment. Forte de 17.500 collaborateurs de par le monde pour une chiffre d'affaire global de 1.8 milliard d'euros en 2014, ayant potentiellement à l'avenir la main mise sur un cœur dense de données à la fois juridiques, patrimoniales, bancaires, informatiques, comptables et sécuritaires l'entreprise Fiducial impressionne autant qu'elle effraie. Le secteur notarial semble intéresser tout spécifiquement l'ogre des petites tâches, de plus en plus omniprésent, allant jusqu'à influer – paraît-il – sur la Cour européenne. Il est en tous les cas à garder à l’œil, aussi peu glamour soit son profil d'activités, au regard du lent mais sûr monopole qu'il installe et nourri au fil des ans.
 
Informations pratiques : 
 
Autres sites du groupe : http://www.fiducial-sofiral-avocats.fr/
http://www.autoentreprenons.fr/
http://www.cga-france.fr/
http://www.aga-pl-france.fr/
http://www.banque-fiducial.fr/
http://www.fiducial-gerance.fr/
http://www.fos.com/
http://www.pourmonbureau.com/
http://www.fiducial-real-estate.fr/
Activités du groupe : http://www.fiducial.fr/fr/Nos-metiers
Histoire et archives du groupe : http://www.fiducial.fr/fr/Qui-sommes-nous/Historique
Le groupe en chiffres : http://www.fiducial.fr/fr/Qui-sommes-nous/Chiffres-Cles
 
 
Retrouvez Fiducial Expertise dans votre département