De l’art de choisir une bonne mutuelle

Note :

Voici un petit jeu : tapez dans la barre de recherche Google « choisir sa mutuelle » et essayez de faire un résumé des 407 000 résultats ! Vous avez du mal à vous y retrouver ? Rassurez-vous, nous aussi ! D’autant plus quand on sait que beaucoup d’articles ou de comparateurs sont fait grâce à des accords commerciaux avec les mutuelles. Heureusement, tel.fr garde toute son objectivité et sa clairvoyance pour vous aider à bien choisir votre complémentaire santé.  


Au fait, une mutuelle, ça sert à quoi ?

Réponse : à ne pas finir sur la paille en cas de pépin de santé ! Depuis quelques années, à cause du fameux « trou de la sécu », les prestations de l’assurance maladie ne cessent de diminuer. Autrement dit, l’Etat nous demande de mettre de plus en plus la main à la poche pour nous soigner. Parallèlement, le prix des médicaments, celui des actes médicaux et des consultations chez les généralistes ne cessent de grimper. Choisir une mutuelle se résume donc à résoudre l’équation entre ce que vous rembourse la sécu et les frais de santé que vous devrez sortir de votre porte-monnaie. 

En langage technique, le résultat de cette équation s’appelle le ticket modérateur. Ainsi, en cotisant chaque mois à une complémentaire santé ou à une mutuelle, on s’assure que l’organisme prendra en chargement partiellement ou totalement ce ticket modérateur. Les plus chanceux bénéficieront  au contrat collectif proposé par les entreprises. Les autres (étudiants, séniors, indépendants…) devront donc se creuser la tête pour trouver une mutuelle qui soit à la fois pas trop chère et rentable. Bref, choisir une mutuelle est un véritable jeu d’équilibriste !

Posez vous les bonnes questions !

Forcément, lorsqu’on cherche un service, on a tendance à être attiré par les offres tarifaires les plus avantageuses. Mais encore faut-il ne pas se retrouver avec une coquille vide à l’arrivée, ce qui d’autant plus important s’agissant de notre santé ! 

Dans un premier temps, sachez qu’une mutuelle va toujours pair avec votre âge. Que vous soyez jeunes, retraité, étudiant, célibataire ou marié, il existe des formules qui correspondent à votre situation.

Dans un deuxième temps, il s’agit de bien définir vos attentes. Avez-vous la vue d’un pilote de chasse, mais de mauvaises dents ? Votre peau fragile nécessite-elle des visites régulières chez un dermatologue ? Portez-vous des semelles orthopédiques ? Êtes-vous souvent malade ? Devez-vous bientôt subir une opération ? Etes-vous adepte de médecines douces ? En faisant la liste de vos tracas, vous serez mieux à même d’évaluer les contrats proposés par les mutuelles et si ces derniers prennent bien en charge les pathologies dont vous pourriez être victimes et à quel est leur taux de remboursement. Souvenez-vous bien : même si vous êtes du genre « ceinture et bretelles », rien ne sert de s’assurer au maximum si vous êtes en pleine forme !

Ces petits détails qui changent tout

C’est bien connu : le diable se cache dans les détails. Avoir une mutuelle pas trop chère qui couvre bien vos arrières ne fait malheureusement pas tout ! Il s’agit aussi de regarder toutes les petites clauses de votre contrat. On ne le sait pas forcément, mais certaines mutuelles imposent des plafonds sur le nombre de consultations, de jours d'hospitalisation ou de forfait médicament. Il serait dommage, voire fort préjudiciable, que vous deviez payer de votre poche des journées d’hôpital qui peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros. 

Autre question non négligeable : votre mutuelle pratique-t-elle le tiers payant ? Autrement dit, vous permet-elle de n’avancer aucun frais ? Si ce n’est pas le cas, regardez-bien la vitesse à laquelle votre mutuelle s’engage à vous rembourser les frais que vous devrez avancer. 

Vous êtes décidé à sauter le pas en prenant ou en changeant de mutuelle ? Un petit conseil : attendez la fin d’année. A cette période, pour vous inciter à changer d’organisme (puisque les contrats se terminent généralement en janvier), elles offrent un à deux mois de cotisations ou 10 % de rabais à l’ouverture d’un second contrat. Comme dans les supermarchés, les promotions se multiplient désormais sans complexes dans les rayons des mutuelles.

Retrouvez mutuelle dans votre département