Le courant passe mal ? Les électriciens font toute la lumière.

Note :

D'entreprises, artisans ou à leurs comptes, les électriciens vous sauvent souvent la mise, voire la vie, quand le voltage fait des siennes et que le court-circuit menace. Encore faut-il trouver le bon !


Que l'on soit figurant de film d'horreur explorant un sous-sol aux lumières vacillantes, génie du mal créant un soleil artificiel ou encore simple immortel explorant les couloirs du temps, l'électricité entre souvent en ligne de compte. Et son absence ou mauvais fonctionnement sont rarement bienvenus au programme. Plus prosaïquement, si le micro-onde est en panne ou que votre installation disjoncte toutes les 3 minutes 28 secondes et 9 centièmes alors que vous devez envoyer ce dossier de 800 pages que vous n'aviez – évidemment – pas sauvegardé, vous avez définitivement besoin d'un électricien. Oui, mais lequel ? Et comment le choisir ?

 

Tout le monde a besoin d'un électricien

Peu importe vos équipements : que vous possédiez mille machines à pop-corn montées en série et sur panneaux solaires ou que votre plus gros appareil soit votre brosse à dent électrique, il est probable que votre installation nécessite de petits – ou vitaux – ajustements réguliers. Pour que  votre consommation soit au plus juste, sans déperdition, et si vous ne faites pas parti.e des rares connaisseurs et connaisseuses en terme de disjoncteurs, autant dire que la solution semble plutôt évidente : l'électricien s'impose.
 
Encore faut-il disposer d'une connaissance ayant dans son carnet d'adresse le professionnel infaillible ou, à défaut, « cet oncle qui s'y connaît bien ». Mais, la plupart du temps, l'on se retrouve plutôt démuni.e et sans savoir à quoi se vouer dans les méandres d'Internet. Une petite recherche par ville, département ou région permet un premier tri. Se fier aux avis directs, éviter les forums et demander plusieurs devis sont ensuite les trois commandements incontournables.
 
 

Comment éviter la facture trop salée ou la multiplication des interventions ?

Du dépannage mineur à la réfection d'un système complet, du petit pavillon, au commerce ou à l'usine pétrochimique, les chantiers sont divers et les travaux d'installation, de mise en service, de dépannage ou de maintenance nécessitent de cibler le bon professionnel pour la tâche à accomplir. Les électriciens du BTP, du tertiaire, en transport, maritime ou de spectacle ne seront alors peut-être pas vos priorités et poser la question en premier lieu, une bonne première prise de contact. Par ailleurs, se renseigner auprès d'autres professionnels du bâtiment peut s'avérer payant dans la mesure où un mauvaise réputation circule vite !
 
 
Pour des connexions et une distribution qui soient toutes deux fiables tout en répondant aux normes de sécurité en vigueur, faire appel aux meilleurs, voire éviter de devoir embaucher plusieurs professionnels pour un même chantier n'est pas un avantage négligeable. En partant des plans et jusqu'au suivi technique et financier, qu'il opère seul ou en équipe, l'électricien doit être en mesure de suivre un projet sur toute sa durée. Du raccordement au réseau à la mise aux normes, mieux vaut s'en tenir à une même entreprise et donc la vouloir la plus polyvalente possible.
 
De plus, gare aux prix mentionnés en hors taxe, à la garantie des délais, à la présence d'une assurance RCP (Responsabilité Civile Professionnelle) ou encore aux coûts de déplacement et d'achat des matériaux (jusque 40% plus cher) si l'électricien s'en occupe ! Les devis à prix cassés ou établis sans visite du chantier doivent également vous faire fuir vers d'autres horizons.
 
 

Électricien, la profession aux mille spécialités

D'autant plus que le milieu est en pleine évolution et que le besoin en électriciens va grandissant. Calé en maths et physique, l'électricien a souvent plus que ces deux cordes à son arc et devra encore, à l'avenir, multiplier les connaissances. Déjà au front sur le confort thermique, les réseaux, l'éclairage, la sécurité ou la gestion technique, s'y ajoutent les nouvelles technologies, les automatismes, la domotique ou encore la gestion de l'énergie.
 
En plus d'être spécialisé en TBT, BT ou HTA – ou plus clairement : en très basse tension, basse tension ou haute tension – un bon électricien est donc aussi un électricien qui se tient au courant de toutes les évolutions. Celui ne sachant pas de quoi vous parlez lorsque vous évoquez votre prochain réacteur à fusion, votre chauffage par géothermie, cette éolienne géante, dont la construction sera une surprise pour vos voisins, ou simplement la réduction efficace de votre facture est donc à éviter.
 
Retrouvez électricien dans votre département